Ayrton Senna : un phénome athlétique comme un phénomène culturel

ayrton senna

“Senna” by StuSeeger is licensed under CC BY 2.0

en flag
fr-CA flag
zh flag
fi flag
fr flag
de flag
hu flag
it flag
ja flag
pt flag
ru flag

L'homme derrière le fameux sourire, Ayrton Senna, était un être humain complexe et cultivé, toujours connu pour son humble et généreux esprit. Et aussi comme l'un des meilleurs pilotes de Formule 1 de tous les temps, ayant remporté trois Championnats du monde de pilotes (1988, 1990, 1991), plus que tout autre pilote brésilien.

Mais plus que tout, pendant ses courses, Ayrton était un showman — il voulait gagner, et il voulait que les gens le voient gagner. Il a apporté de l'art au sport et l'a rendu plus intéressant pour le public avec son personnage engageant. Et il était un excellent ambassadeur pour la Formule 1 loin de la piste.

Brillance de Senna

D'une certaine manière, il est relativement facile d'expliquer la brillance d'Ayrton Senna. Dans sa carrière tragiquement courte, il a remporté le championnat de pilote de Formule 1 à trois reprises. Un exploit qui est quelque chose que beaucoup de conducteurs ne peuvent que rêver de faire. Mais une telle grandeur n'est pas une brillance.

Senna est important en tant qu'artiste athlète parce qu'il est un symbole d'excellence dans tous les domaines de sa vie. Il était un champion non seulement sur le circuit, mais aussi dans sa vie personnelle. On se souvient de lui pour son humilité, sa passion, sa loyauté, sa détermination et son amour pour Dieu.

Le succès de Senna en Formule 1 a été réduit à une combinaison de capacité innée et d'entraînement. Il avait un talent incroyable pour se réinventer quand cela comptait, pour rester en tête du jeu. Même quand il était enfant, il faisait des courses de karts avant qu'il n'ait 16 ans.

Voir ce post sur Instagram Un post partagé par Ayrton Senna (@oficialayrtonsenna)

Il était maître dans la lecture d'une situation, sachant quand appliquer la pression et quand s'atténuer. Et quand il a appliqué la pression, Senna l'a fait avec un effet dévastateur.

Il avait une combinaison unique d'audace agressive et de finesse subtile. La précision et la technique de Senna étaient si spectaculaires ; ses réflexes semblaient presque inhumains. C'était un homme capable de faire danser une McLaren avec une touche de pied. Et Senna avait une capacité préternaturelle à lire une course, à voir l'ensemble de la photo à distance.

Les rivalités font ressortir le meilleur et le pire chez les athlètes.

Senna et Prost étaient tous deux de grands pilotes, mais ils étaient très différents les uns des autres. Prost était plus un technicien, tandis que Senna était plus une artiste. Prost était technique et méticuleux ; Senna plus instinctif et réactif.

Et soudain, je me suis rendu compte que je ne conduisais plus consciemment la voiture. Je le conduisais par une sorte d'instinct, seulement j'étais dans une dimension différente.Ayrton Senna

Ce n'est pas juste une chose qui a causé des frictions entre eux. C'était une combinaison de choses, y compris la volonté de Senna d'être le meilleur, la compétitivité naturelle de Prost, et le fait qu'ils étaient en compétition féroce les uns avec les autres à chaque course.

Prost avait été champion pendant quatre ans de suite avant que Senna ne rejoigne McLaren. Quand il est arrivé, c'était comme s'il était venu avec une mission d'abattre Prost.

Laissant Lotus derrière

Pour la saison 1988, Lotus avait développé le moteur turbo Ford V6, ce qui leur a donné le pouvoir de rivaliser pour des victoires et des titres. Le Lotus 99T était prévu pour être le meilleur châssis de l'année, et les attentes étaient que Senna délivrerait au moins un titre. Cependant, Prost a obtenu le meilleur de lui car les voitures motorisées par Renault étaient très rapides sur les droites.

Et Ayrton n'a pas cherché à renouveler son contrat expirant avec Lotus à la fin de la saison. Il aurait pu signer un nouvel accord avec Lotus, mais McLaren lui avait offert plus d'argent et une meilleure chance de gagner. Sans oublier qu'un moteur Honda particulier faisait également partie de l'affaire.

Influence du Senna sur la Formule 1 et au-delà

Ainsi, la mort subite de Senna au Grand Prix de Saint-Marin en 1994, à l'âge de 34 ans, a étourdi le monde de la course automobile. Mais ça a dévasté le Brésil.

Alors que sa carrière commençait à décoller, Senna resta humble. Il n'oublia jamais ses racines, et il se souciait de son peuple avant tout. Son talent et son engagement ont été un phare lorsque le Brésil souffre d'une grande pauvreté et de troubles.

Malgré avoir grandi dans des circonstances quelque peu privilégiées, Ayrton Senna a reconnu les difficultés auxquelles beaucoup de ses compatriotes ont dû faire face. Il était le plus préoccupé par les enfants et leur avenir. Sa famille a adopté la passion d'Ayrton et, après sa mort, a créé l'Institut Ayrton Senna, qui a aidé à éduquer plus de 12 millions d'enfants brésiliens grâce aux fonds de sa succession.

Aujourd'hui, de nombreux pilotes considèrent encore Ayrton Senna comme son pilote préféré, Michael Schumacher tenant encore Senna comme son modèle une génération plus tard. Et quand Schumacher a appris qu'il avait attaché Senna dans les victoires de course, il a été surmonté par l'émotion, une rareté pour l'allemand typiquement stoïque.

S'il est vrai qu'il était encore au premier rang de sa carrière au moment de sa mort, il ne fait aucun doute que son héritage est l'un des plus grands pilotes de tous les temps. Il a établi la norme en matière de sécurité des conducteurs en Formule 1 et a été une figure clé dans son évolution vers le sport que nous connaissons aujourd'hui.

Leave a Reply
Previous Post
proprioception

A Kinesthetic Sense of Proprioception

Next Post
bonking

Why Bonking Feels like “Hitting the Wall”

Related Posts
Total
35
Share